Skip directly to content

Données sur l’innocuité

PrLIPITOR®(comprimés d’atorvastatine calcique)

Indications et usage clinique :

Comme adjuvant aux changements du mode de vie, pour réduire les taux trop élevés de CT, de CLDL, de triglycérides, d’apolipoprotéine B (apo B) et le rapport cholestérol total (CT)/C-HDL de même que pour accroître le taux de C-HDL dans les cas d’hyperlipidémie et de dyslipidémie.

Pour réduire le risque d’infarctus du myocarde chez l’adulte hypertendu n’accusant aucun signe clinique de maladie coronarienne, mais présentant au moins 3 autres facteurs de risque coronarien, notamment : âge égal ou supérieur à 55 ans, sexe masculin, tabagisme, diabète de type 2, hypertrophie ventriculaire gauche, certaines anomalies de l'ECG, microalbuminurie ou protéinurie, rapport cholestérol total/C-HDL égal ou supérieur à 6 et antécédents familiaux de maladie coronarienne précoce.

Pour réduire le risque d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral (AVC) chez l’adulte atteint de diabète de type 2 et d’hypertension n’accusant aucun signe clinique de maladie coronarienne, mais présentant d’autres facteurs de risque, notamment : âge égal ou supérieur à 55 ans, rétinopathie, albuminurie ou tabagisme.

Pour réduire le risque d’infarctus du myocarde chez les patients présentant des signes cliniques de maladie coronarienne.

Un traitement d’association avec un dérivé de l’acide fibrique doit être amorcé avec prudence.

Contre-indications :

  • Hépatopathie évolutive ou élévations persistantes inexpliquées du taux sérique de transaminases
  • Femmes enceintes ou qui allaitent

Mises en garde et précautions les plus importantes :

  • Effets musculaires : myalgie, myopathie, y compris rhabdomyolyse
    • De rares cas de rhabdomyolyse associée à une insuffisance rénale aiguë consécutive à une myoglobinurie ont été signalés.
    • Augmentation marquée des taux de créatinine kinase.
  • Hypercholestérolémie grave : La prudence est de mise chez les patients qui présentent une insuffisance rénale grave, qui sont âgés ou qui suivent un traitement concomitant par la digoxine ou des inhibiteurs de la CYP 3A4.
  • Effets hépatiques :
    • Risque d’augmentation des taux d’alanine aminotransférase (ALAT) ou d’aspartate aminotransférase (ASAT).
    • De rares cas d’insuffisance hépatique, mortelle ou non, ont été rapportés.
    • La prudence s’impose chez les patients qui consomment de l'alcool en quantités substantielles et/ou qui ont des antécédents de maladie du foie.

Mises en garde et précautions pertinentes :

  • Risque d’AVC hémorragique chez les patients ayant subi depuis peu un AVC ou un accident ischémique transitoire
  • Diminutions significatives des taux circulants d’ubiquinone
  • Risque de dysfonctionnement endocrinien (surveiller au besoin)
  • Patients atteints d’insuffisance rénale grave
  • Les doses supérieures à 20 mg n’ont pas été étudiées chez les enfants atteints d’hypercholestérolémie familiale hétérozygote
  • Amorcer le traitement avec la dose la plus faible chez les personnes âgées
  • Un syndrome apparent d’hypersensibilité a été signalé avec d’autres inhibiteurs de l’HMG-CoA réductase

Pour de plus amples renseignements :

Veuillez consulter la monographie de produit en cliquant ici pour obtenir des renseignements importants sur les effets indésirables, les interactions médicamenteuses et la posologie qui n’ont pas été mentionnés dans le présent document.

Vous pouvez également vous procurer la monographie en composant le 1-800-463-6001.

LIPITOR, M.D. de Pfizer Ireland Pharmaceuticals, Pfizer Canada inc., licencié
M.D. de Pfizer inc., utilisée sous licence
© 2014 Pfizer Canada inc. Kirkland (Québec) H9J 2M5