Skip directly to content

Données sur l’innocuité

PrINDÉRALMD-LA (chlorhydrate de propranolol)

Indications et usage clinique :

Traitement d’entretien de l’hypertension et prophylaxie de l’angine de poitrine.
N’est pas indiqué dans le traitement d’urgence des crises d’hypertension.

Peut être utilisé en association avec des diurétiques de type thiazidique ou des vasodilatateurs périphériques.
On doit toujours utiliser les comprimés ordinaires dans l’instauration du traitement et l’ajustement individuel de la posologie, avant d’utiliser la préparation à action prolongée.
Ce médicament n’est pas recommandé chez l’enfant.

Contre-indications :

  • Bronchospasmes ou asthme bronchique, ou antécédents de ces affections
  • Rhinite allergique au cours de la saison pollinique
  • Bradycardie sinusale et bloc auriculo-ventriculaire du deuxième ou du troisième degré
  • Choc cardiogénique
  • Insuffisance ventriculaire droite consécutive à une hypertension pulmonaire
  • Insuffisance cardiaque congestive, à moins qu’elle ne soit consécutive à une tachyarythmie pouvant être traitée par du chlorhydrate de propranolol
  • Prédisposition à l’hypoglycémie
  • Bradycardie
  • Hypotension
  • Acidose métabolique
  • Troubles graves de la circulation artérielle périphérique
  • Maladie du sinus
  • Phéochromocytome non traité
  • Insuffisance cardiaque non maîtrisée
  • Angor de Prinzmetal

Mises en garde et précautions pertinentes :

  • Risque de baisse de la tension artérielle lorsque le médicament est pris en association avec un diurétique de type thiazidique ou un vasodilatateur périphérique
  • Diminution de la conduction auriculo-ventriculaire lorsque le médicament est utilisé avec des glycosides digitaliques
  • Risque d’insuffisance cardiaque
  • Syndrome de Wolff-Parkinson-White
  • Réduction du débit cardiaque dans les cas d’arythmies
  • Interruption brusque du traitement (angine ou cardiopathie ischémique, et contexte périopératoire)
  • Peut masquer les signes cliniques d’une hyperthyroïdie ou les complications qui en résultent
  • Réactions cutanées
  • Risque de syndrome oculomucocutané
  • Réactions anaphylactiques ou anaphylactoïdes associées à l’administration du chlorhydrate de propranolol (utiliser l’épinéphrine avec circonspection)
  • Patients présentant une dysfonction rénale ou hépatique
  • Femmes enceintes ou qui allaitent
  • En cas de traitement prolongé par INDÉRAL-LA, les fonctions hépatique et rénale doivent être surveillées et évaluées à intervalles réguliers

Pour de plus amples renseignements :

Veuillez consulter la monographie de produit en cliquant ici pour obtenir des renseignements importants sur les effets indésirables, les interactions médicamenteuses et la posologie qui n’ont pas été mentionnés dans le présent document.

Vous pouvez également vous procurer la monographie en composant le 1-800-463-6001.

INDÉRALMD-LA, marque déposée d’AstraZeneca UK Limited, Pfizer Canada inc., licencié